Viens parler avec les tuteurs de l'académie Français Authentique (fermeture le 16 janvier)
Plus d'informations

20 faux-amis français dans 5 langues

Abonne-toi à la chaîne YouTube pour ne manquer aucune vidéo : clique ici.

Télécharge le fichier MP3 ici.
Télécharge le fichier PDF ici.

Transcription de la vidéo :

– Actuellement, je trouve qu’il y a trop de préservatifs dans les aliments.

– Attends, je crois que tu t’es fait piéger par des faux-amis. Tu voulais certainement dire : « En fait, je trouve qu’il y a trop de conservateurs dans les aliments ». Non ?

– Ah oui, c’est ça ! Comment faire pour ne plus me faire avoir par les faux-amis ?

– Français Authentique peut te proposer une vidéo sur le sujet. Ça vous intéresse ?

– Yes, please ! Ja, bitte. Sí, por favor. Sì, prego. Sim, por favor.

– Eh bien, on y va.

Salut, cher ami et merci de me rejoindre pour cette nouvelle vidéo de Français Authentique. Comme tu l’as compris, aujourd’hui, nous allons parler des faux-amis. Des faux-amis, ce sont deux mots qui sont identiques ou presque identiques dans deux langues mais qui ont des significations différentes dans chaque langue.

Par exemple, prenons un faux-ami très célèbres entre l’anglais et le français, c’est le mot « eventually ». Eventually, en anglais, ça ne veut pas dire « éventuellement » en français. Eventually, ça veut dire « finalement », alors qu’éventuellement, en français, ça se traduirait par « possibly ».

Ça peut être déroutant parce que parfois on pense reconnaître un mot, on pense connaître un mot, mais on se trompe. Dans certains cas, les faux-amis peuvent même entraîner des erreurs assez amusantes voire gênantes comme on a eu le cas dans l’introduction avec le mot « préservatif » en français qui est complètement différent du mot « preservative » en anglais. On expliquera un peu plus tard ce que signifient ces deux mots et tu verras que c’est assez gênant.

À la fin de la vidéo, on te proposera un petit quiz que tu pourras faire pour tester ta compréhension de ce qu’on a partagé avec toi aujourd’hui. Évidemment, on ne pourra pas voir tous les faux-amis en une seule vidéo. Donc voilà comment on a construit la vidéo d’aujourd’hui. On a d’abord cherché des faux-amis entre le français et cinq langues : l’anglais, l’allemand, l’espagnol, l’italien et le portugais. Comme certaines de ces langues sont proches, on a pas mal de faux-amis et on s’est focalisé sur ces cinq langues. Soyez indulgents sur ma prononciation, surtout en espagnol et en portugais, ce sont des langues que je ne maîtrise pas du tout.

On a choisi quatre faux-amis par langue et on va t’expliquer un petit peu pourquoi ce sont des faux-amis et quelles sont leurs significations dans chacune des langues. On est dans le cas où un non-natif chercherait à traduire à partir de sa langue maternelle vers le français et ferait une erreur. On commence avec l’anglais.

Premier faux-ami assez célèbre. « An affair » ne se traduit pas par « une affaire ». An affair, en anglais, ça veut dire une liaison amoureuse ou une aventure, alors qu’une affaire, en français, ça veut dire une entreprise. En anglais, on traduirait par « a business ».

Deuxième faux-ami : « To attend » ne se traduit pas par « attendre ». To attend, ça signifie participer, assister. Attendre, c’est rester quelque part jusqu’à ce que quelqu’un arrive ou que quelque chose se passe. En anglais, ce serait « to wait ».

Troisième faux-ami, il est très connu aussi, celui-là : « Actually » ne se traduit pas par « actuellement ». « Actually », ça veut dire « en fait », et « actuellement », ça veut dire « en ce moment ». En anglais, on dirait « currently ».

Quatrièmement, l’exemple précédent et l’exemple qui arrive sont deux exemples que j’ai pris pour le petit dialogue dans l’introduction, mais attention les amis, « a preservative » ne se traduit pas par « un préservatif ». A preservative, c’est un conservateur, c’est quelque chose qu’on met dans les aliments, c’est un produit hein qu’on met dans les aliments pour qu’ils se conservent plus longtemps. Un préservatif, c’est une sorte d’objet qu’on utilise pour se protéger lorsqu’on a des rapports sexuels. En anglais, ce serait « a condom ». Donc tu comprends que dans cet exemple la confusion peut créer un certain malaise, ça peut faire rire les Français si tu confonds « preservative » avec « préservatif ».

Voyons maintenant quelques faux-amis entre le français et l’allemand.

Premièrement : « Die art » ne se traduit pas par « l’art ». Die art, en allemand, ça veut dire la manière, la façon. Et l’art, en français, ça regroupe des choses que l’homme aime regarder ou écouter. Par exemple, un tableau, une sculpture ou une symphonie de musique classique. En allemand, on dirait « die kunst ».

Deuxièmement : « Die folie » ne se traduit pas par « la folie ». Die folie, c’est une feuille. Et la folie, c’est le fait d’être fou, c’est le fait d’avoir un dérangement de l’esprit. En allemand, on dirait « die verrücktheit ».

Troisièmement, un faux-ami très célèbre : « das gymnasium » ne se traduit pas par « le gymnase ». Das gymnasium, ça veut dire le collège. Donc c’est l’endroit dans lequel les enfants vont étudier de la sixième à la troisième. Ils y entrent à 11 ans. Et le gymnase, c’est un endroit dans lequel on pratique certains sports notamment le basketball ou le handball. Et en allemand, on dirait « die turnhalle ».

Quatrièmement : « Hier » ne se traduit pas par « hier ». « Hier », en allemand, ça veut dire « ici », alors que « hier », en français, ça veut dire le jour d’avant. Jour d’avant : Hier. Bien sûr, en allemand, on dit « gestern ».

Voyons maintenant quelques faux-amis en espagnol.

Le premier, c’est le plus amusant : « constipado » ne se traduit pas par « constipé ». Constipado veut dire « enrhumé », et « constipé », ça a une toute autre signification, ça veut dire ne pas réussir à aller à la selle. En espagnol, on dirait « estreñido ». C’est pas la même chose.

Deuxième faux-ami : « discutir » ne se traduit pas par « discuter ». « Discutir », ça veut dire débattre, se disputer, alors que « discuter », ça veut dire parler avec quelqu’un, on dirait « conversar ».

Troisièmement : « contestar » ne se traduit pas par « contester ». « Contestar » veut dire « répondre ». Contester veut dire contredire quelqu’un, mettre en doute ce que quelqu’un a dit. En espagnol, ce serait « objetar ».

Quatrièmement : « demandar » ne se traduit pas par « demander ». « Demandar » veut dire attaquer en justice. « Demander » a plusieurs sens, mais ça veut dire poser une question ou exprimer une chose que l’on veut. En espagnol, on dirait « pedir ».

Je m’excuse auprès de nos amis espagnols ou argentins qui entendent que mon accent n’est pas le bon, n’est pas correct. Je n’ai jamais étudié cette langue.

Voyons quelques faux-amis entre l’italien et le français.

Premièrement : « la gara » ne se traduit pas par « la gare ». La gara, c’est la compétition, alors que la gare c’est l’endroit où arrivent les trains, c’est l’endroit où les trains s’arrêtent. En italien, on dirait « la stazione ».

Deuxièmement : « il gatto » ne se traduit pas par « le gâteau ». Il gatto, c’est le chat, alors que le gâteau c’est une pâtisserie, c’est un dessert, c’est quelque chose de sucré qu’on mange. En italien, on dirait « il dolce » ou « la torta ». Et il me semble que cette confusion, ce faux-ami, existe aussi en espagnol et en portugais, langues dans lesquelles il me semble que « gato » veut dire chat également.

Troisièmement, « morbido » ne signifie pas « morbide ». Morbido veut dire doux, moelleux. Morbide veut dire relatif à la maladie ou à la mort. En italien, on dirait « morboso ».

Quatrièmement, « la bugia » ne se traduit pas par « la bougie ». La bugia, c’est le mensonge, alors qu’une bougie c’est un petit objet qu’on allume notamment pour notre anniversaire, on allume des bougies qu’on va souffler. En italien, on dirait « la candela ».

Voyons à présent des faux-amis entre le français et le portugais.

Premièrement, « enviar » ne veut pas dire « envier ». « Enviar » veut dire « envoyer » et « envier » ça veut dire désirer pour soi ce que quelqu’un d’autre a. Ce serait « inveja » en portugais.

« Ralar » ne veut pas dire « râler ». « Ralar » veut dire « râper » ; râler veut dire se plaindre, montrer son mécontentement. En portugais, ce serait « gemer » si je ne me trompe pas. Je pense que les sous-titres seront très utiles pour ma prononciation du portugais.

Troisièmement, « visagem » ne signifie pas « visage ». Visagem, c’est une grimace, alors que le visage c’est la face d’un être humain. Ça, c’est mon visage. On dirait « onfrontar ».

Et enfin, « hombre » ne signifie pas « ombre ». Hombre, c’est un homme, et l’ombre, c’est l’obscurité, on dirait « sombra ».

Donc voilà pour tous ces faux-amis. J’espère que ça t’a plu, que tu as appris des choses et que ça t’évitera certaines erreurs. Si c’est le cas, laisse un petit pouce en l’air, un petit J’aime. Ça fait toujours plaisir, c’est une récompense pour toute l’équipe Français Authentique. Partage aussi cette vidéo avec tes amis pour qu’ils ne fassent plus ces différentes erreurs. Et tu peux aller te tester, il y a dans la description un lien vers un quiz. Tu peux donc tester ta compréhension en quelques questions, il y a cinq questions. Et tu verras, c’est pas si facile que ça en a l’air.

Si tu connais d’autres faux-amis entre ta langue et le français, n’hésite pas à partager en commentaire. Je m’excuse de ne pas avoir traité d’autres langues, peut-être qu’on fera un volume 2. Et si tu as une autre langue que celles qu’on a citées et que tu veux partager des faux-amis, fais-le en commentaire. Tu peux également t’abonner à la chaîne YouTube de Français Authentique en activant les notifications, en activant la cloche, pour recevoir une info dès qu’une nouvelle vidéo est en ligne.

Merci d’avoir été avec nous aujourd’hui et à très bientôt pour du nouveau contenu en français authentique. Salut !