Article

Clique sur “CC” sous la vidéo pour activer les sous-titres

Jimmy passe le permis de conduire - article audio: Audio automatically transcribed by Sonix

Jimmy passe le permis de conduire - article audio: this mp3 audio file was automatically transcribed by Sonix with the best speech-to-text algorithms. This transcript may contain errors.

- Bonjour Monsieur Dupont.

- Bonjour Monsieur.

- Comment allez-vous ?

- Ça va très bien. Et vous-même ?

- Eh bien ça va.

- Ça va, je ne suis pas en retard ?

- Non non non.

- Vous ne m’attendiez pas ?

- C’est parfait. Eh bien vous voyez je suis en train de travailler sur différents dossiers.

- Je m’installe alors ?

- Donc il n’y a pas de problème. Installez-vous. Il faut que je reprenne peut-être ma brochure.

- Oui suite à notre dernier appel téléphonique, donc comme je vous ai dit je suis intéressé pour passer par votre auto-école.

- D’accord. Ok. Donc vous vous êtes décidé, donc ça c’est la formule, je peux vous montrer.

- Eh bien par rapport au dernier devis qu’on avait vu la dernière fois où, j’étais venu donc.

- D’accord. D’accord. Je vous avais expliqué exactement comment ça fonctionnait ?

- Oui mais vous pouvez me, on peut refaire un...

- Un petit topo.

- ...un petit point oui, voilà.

- D’accord. Alors bon évidemment vous allez commencer par passer votre code de la route.

- Oui.

- C’est la première étape.

- Oui c’est ce que vous m’avez dit.

- Oui c’est ce qu’on disait.

- Trois mois en général vous dites ?

- Si vous êtes assidu, si vous venez souvent, en général, ça peut marcher sous trois mois.

- D’accord oui c’est ce que vous m’aviez dit, trois mois, mais il faut quand même que je vienne régulièrement.

- Oui eh bien moi je vous conseillerais de venir de l’ordre de, un minimum de trois fois par semaine.

- D’accord. Trois fois.

- Je sais pas si, comment vous travaillez ?

- Eh bien si de toute façon eh bien je travaille de journée donc, je quitte à dix-sept heures.

- D’accord.

- Donc ça me laisse de la possibilité.

- Eh bien nous, on est ouvert six jours sur sept, de huit heures à dix-huit heures et on a huit sessions par jour.

- D’accord.

- Donc eh bien attendez je vais… C’est ici !

- D’accord.

- Donc là-dessus on a, non c’est pas sur celui-là. Voilà là on a tous les différents horaires là.

- D’accord.

- Celui-là je pense que je peux le vider. Là vous avez tous nos horaires, et puis donc vous pouvez venir...

- Oui oui ça me laisse quand même pas mal, sachant que je ne travaille pas le vendredi.

- D’accord eh bien donc là vous avez, vous avez pas mal de possibilités effectivement.

- Déjà je peux faire vendredi samedi et j’arriverai à venir une fois le soir...

- Eh bien donc c’est parfait.

- ...minimum, donc j’aurai le minimum trois fois par semaine.

- Donc voilà, si vous êtes assidu, comme je vous l’ai dit, vous allez, vous avez déjà acheté le livre pour le code ou pas encore ?

- Oui je l’ai. Oui oui je l’ai.

- Donc là si vous avez déjà le livre vous pouvez déjà commencer à le regarder.

- Oui, d’accord.

- Et vous allez venir et puis je pense que d’ici trois mois si vous êtes assidu effectivement vous pourrez le passer.

- D’accord.

- Ensuite je compte en général vingt-cinq leçons de conduite, donc vous allez le passer...

- Oui c’est ce que vous m’aviez dit.

- ...votre examen du code de la route, si vous l’avez on va commencer les leçons de conduite et en général je prévois vingt-cinq leçons. Vous avez déjà conduit, essayé comme ça ?

- Eh bien dans l’allée du garage avec papa, voilà comme un peu tout le monde, mais sinon non.

- Vous avez jamais vraiment pris la route ?

- Sur la route non, non, non. Comme c’est interdit, on va pas prendre le risque de, voilà.

- C’est très bien, c’est très bien.

- Par contre au niveau conduite je vais mettre longtemps avant de toucher au volant ?

- Eh bien non, enfin ça ça va être un petit peu moi qui vais voir, donc déjà moi je table vingt-cinq leçons et j’estimerai si au bout de vingt-cinq leçons j’estime que vous êtes apte à passer l’examen, donc je vous le fais passer directement ; sinon peut-être qu’on refera cinq leçons mais ça dépend en fait.

- D’accord oui non mais ça oui vous m’aviez dit qu’on pourrait pousser au-delà des vingt-cinq...

- Voilà.

- ...si j’étais pas prêt, mais je veux dire...

- Et vice-versa, si au bout de vingt leçons je vois que vous êtes prêt on le passera. J’ai bien compris votre question. Vous avez envie de conduire rapidement.

- Oui savoir au bout de combien de leçons en général on prend le volant.

- Si tout va bien et que vous êtes à l’aise, de toute façon on va aller sur, on sera un petit peu à l’écart, on sera sur un parking et je pense que dès la première leçon, vous pourrez déjà commencer.

- Ah d’accord si tôt ?

- Oui.

- Non, je ne pensais pas que c’était...

- Eh bien en fait, la première leçon, je vais vous faire faire le tour du véhicule, je vais vous montrer donc vous expliquer clignotants, rétroviseurs et cetera, et ensuite on va, je vous placerai au volant, je vous expliquerai certaines choses et on va partir. Bien sûr moi j’ai des pédales de mon côté.

- Oui oui. Double pédales.

- Donc il ne peut pas se passer grand-chose. Si vous n'êtes pas à l’aise, on pourra s’arrêter. Ce sera flexible. Si je pense que vous êtes prêt à rouler un petit peu on ira dans un endroit qui n’est pas dangereux.

- D’accord. Eh bien ça me va très bien. Tout ça de toute façon on l’avait vu déjà auparavant.

- Voilà.

- Donc oui ça ne change pas. Au niveau tarif par contre, c’est mille Euros vous m’aviez dit c’est ça ?

- Oui c’est ça là je l’ai ici, mille huit Euros soixante-douze.

- D’accord.

- Et ça inclut comme je l’ai précisé sur cette brochure, ça inclut les frais d’inscription à l’examen et les frais de dossier.

- C’est ce que vous m’aviez dit, c’était, tout est compris.

- Tout est compris.

- J’aurais juste à rajouter si on va au-delà de vingt-cinq leçons...

- Voilà.

- ... ou si...

- Donc c’est un forfait pour vingt-cinq leçons effectivement.

- Et pour une inscription comme si je dois repasser une deuxième fois le code, il faudra...

- Voilà eh bien de toute façon là, vous avez le détail, je vous la laisserai la brochure mais là vous avez pour les leçons...

- Oui d’accord.

- ...le code et cetera, mais bon, je pense que, vous êtes confiant ? Vous allez tout avoir du premier coup ?

- On va partir sur mille huit virgule soixante-douze et on va dire que ça n’ira pas au-delà.

- Oui je pense que, je suis confiant pour vous, je pense que ça va fonctionner.

- D’accord, donc, par contre niveau, au niveau du paiement, comment ça marche ?

- Alors moi je vous demande un acompte de trois cents Euros, qui couvre...

- À l’inscription donc ?

- À l’inscription, donc aujourd’hui en fait. Ça couvre les frais de dossier et ça couvre les frais d’inscription au code de la route ; donc là vous voyez je l’ai détaillé aussi. Tout est transparent...

- Oui oui oui.

- ... sur la brochure. Trois cents Euros d’acompte, ensuite je vous redemanderai trois cents Euros lors de votre première leçon de conduite.

- D’accord.

- Et ensuite le solde, ce sera juste avant le passage de l’examen.

- Oui d’accord.

- Donc ça fait une répartition.

- C’est échelonné comme ça.

- Voilà. C’est pour ça.

- C’est pratique, ça m’arrange.

- Je sais que les gens...

- Comme un peu tout le monde.

- Voilà, tout le monde ne peut pas donner mille huit Euros soixante-douze comme ça en une fois, donc c’est pour ça que j’échelonne et donc avec ce moyen de paiement ça devrait fonctionner.

- Eh bien écoutez je pense qu’on va y aller comme ça. Je peux déjà vous régler l’acompte.

- D’accord, ok.

- Vous avez... Qu'est-ce qu’il fallait par contre ?

- Vous n’avez pas d’autres questions techniques, tout va bien ?

- Non au niveau de la technique, ça, ça devrait aller.

- Ok.

- Je vais payer. Vous prenez quoi ? Par carte ou chèque ?

- Je prends les deux.

- Les deux.

- Donc c’est comme vous voulez.

- Eh bien je vais vous donner...

- J’ai un appareil à carte. Un chèque ok.

- Je préfère un chèque.

- D’accord. Donc un chèque de trois cents Euros.

- Et par contre j’avais ramené les petites photos. Les quatre photos d’identité.

- Ah c’est bien, très bien ! Vous y avez déjà pensé.

- Pour le dossier.

- Eh bien écoutez voilà je vais les mettre...

- Plus vite ce sera apporté plus vite ce sera

- ... je vais les mettre là dans le dossier. Vous voyez j’avais déjà commencé à remplir.

- D’accord.

- On va peut-être vérifier si tout ça c’est juste, votre nom, prénom.

- D’accord.

- Adresse.

- Oui.

- C’est bon ?

- Oui c’est ça, oui oui.

- La date de naissance ?

- C’est bon, oui.

- Donc voilà après bon ça, c’était comme quand je vous ai parlé de vos horaires de travail au téléphone grossièrement. Mais donc les informations sont correctes ?

- Oui, oui tout va bien.

- Au niveau de l’orthographe Dupont, c’est avec un « T » à la fin ?

- Oui c’est ça oui oui.

- Ok. Excusez-moi mais...

- On fait souvent l’erreur le T, le D on ne sait jamais.

- Non mais c’est bon dans ce cas-là, je vais mettre votre dossier ici. Donc là je le donnerai à ma secrétaire.

- Vous m’avez dit donc trois cents Euros ?

- Trois cents Euros tout rond.

- Voilà.

- Et vous n’êtes pas obligé de mettre l’ordre, j’ai un tampon.

- D’accord. Donc hop je vais le remplir furtivement. Nous sommes le ?

- On est le vingt-quatre, vingt-cinq. Vingt-cinq.

- Voilà. Trois cents Euros et la petite signature qui va bien, voilà.

- Merci ! Eh bien je le mets avec votre dossier, je mettrai le tampon après, quand, je ne vais pas vous retenir beaucoup plus longtemps. Donc moi je vais vous laisser cette prochaine brochure.

- D’accord.

- Et puis je vous dis on se voit maintenant quand vous voulez. De toute façon votre dossier sera prêt.

- Quand est-ce que je peux commencer ?

- Eh bien quand vous voulez, donc là écoutez on est vendredi donc vous pouvez, eh bien à partir, là si vous voulez dans une heure il y a une séance.

- Non, aujourd’hui je ne pourrai pas mais éventuellement puisque justement demain comme on est samedi j’ai un peu de temps. Je peux déjà commencer à venir ?

- Vous pouvez commencer dès demain il n’y a aucun souci là vous faites partie de la maison.

- Merci.

- Demain je serai là, il n’y a pas de problème et puis voilà il y a aussi les coordonnées ici si jamais vous avez une question, n’hésitez pas à nous contacter.

- Oui donc eh bien on se verra demain alors. Je viendrai faire ma première leçon alors.

- On se verra demain donc je vous plie la petite brochure.

- D’accord.

- Et puis je vous souhaite une bonne journée en espérant que le temps se maintienne pour le week-end.

- Exactement, espérons. Ce serait agréable. Eh bien merci beaucoup.

- Merci à vous Monsieur Dupont et bon courage.

- Et puis à demain alors.

- À très bientôt. Allez au revoir.

- Au revoir.

Première leçon :

- Bon alors Monsieur Dupont là, maintenant qu’on a vu la partie un petit peu technique, un petit peu moteur.

- La partie mécanique, oui.

- Voilà. Donc c'était intéressant pour vous ?

- Oui je découvre, parce que c’est vrai que j’avais très très peu de notions.

- Oui.

- Comme je vous ai dit, sur le moteur donc. Déjà quand vous avez ouvert !

- Oui bon après...

- Non mais ça va venir.

- On ne vous demande pas de devenir mécanicien, mais on aimerait que vous ayez des notions pour savoir changer certaines choses en cas de problème.

- De toute façon on le reverra par la suite ? Régulièrement ?

- On le reverra, oui oui.

- Donc si c’est pas le plus important.

- Dans cinq leçons je vous remontrerai, on refera un tour du véhicule complet. Donc on regardera aussi les roues.

- D’accord.

- Je vous montrerai, on ira faire la pression des pneus ensemble. On fera des vraiment, des petites bricoles.

- D’accord.

- Et à chaque fois régulièrement on fera le tour du véhicule, on regardera si tout va bien. Si les phares fonctionnent, si toutes les parties sécurité sont là.

- S’assurer que le véhicule est apte à prendre la route.

- Exactement voilà. Et puis ensuite...

- En sécurité

- Et puis ensuite on roulera.

- D’accord.

- Donc là ce que je propose comme c’est votre première leçon, c’est qu’on regarde un petit peu les différents organes du véhicule.

- D’accord.

- Donc clignotants et cetera. Je vous fais un petit topo et après si vous vous sentez bien...

- Je me lance !

- On est parti pour un petit peu de conduite.

- D’accord.

- Si ça vous va.

- Eh bien je pense que ça va aller oui. J’ai la petite boule au ventre mais ça va aller.

- Bon si vous êtes trop stressé…

- Non non ça va. De toute façon c’était prévu comme ça. Mais...

- Pour la première...

- ... comme vous m’avez dit vous êtes à côté, il y a les pédales, les doubles pédales.

- J’ai les pédales donc, enfin on verra bien. De toute façon en plus là on est à un endroit qui n’est pas dangereux.

- Oui il n’y a pas de circulation...

- Donc je vous guiderai et je serai là. Je peux toucher le volant en cas de problème mais ne vous inquiétez pas.

- D’accord.

- Donc on va passer à la présentation.

Présentation du véhicule :

- Alors comme je vous le disais là on va vraiment faire une petite vue d’ensemble du véhicule.

- D’accord.

- Vraiment juste les fonctions de base et ensuite le reste je vous expliquerai ça un peu plus tard. Donc alors ici au niveau des commandes c’est basique ; vous avez les warnings.

- Oui d’accord.

- Là vraiment pour prévenir les gens en cas de danger. Donc la climatisation, AC Air Conditionné, vous pouvez régler.

- Réglage du chauffage et le désembuage.

- Voilà ça c’est des détails mais bon effectivement pour la buée le matin c’est important. Ici bien sûr vous pouvez régler. Ouvrir, fermer. Régler les directions.

- Le poste, on s’en servira pas je pense.

- Le poste, non, la musique on le fera plus tard. Par contre donc, ce qui est très important : les essuies-glace. Donc là vous avez la première position, en haut vous les faites aller tout le temps.

- D’accord. La vérification du lave-vitre comme vous m’aviez dit.

- Voilà. Comme on a regardé juste avant.

- Au niveau du lave-vitres.

- Voilà vous apprenez vite, c’est très bien. Donc le volant.

- D’accord.

- De l’autre côté des clignotants, si vous pouvez, je suis un peu trop loin mais. Voilà donc en haut pour aller à gauche et en bas

- Pour aller à droite.

- Pour aller à droite.

- Le klaxon aussi qu’il y a là.

- Oui donc allez-y. Très bien.

- D’accord.

- Là donc le volant.

- Et les phares aussi.

- Oui. Oui j’allais y passer après mais allez-y.

- Non mais je découvre moi c’est pour ça.

- Vous avez raison.

- Je suis peut-être impatient. Donc les phares voilà.

- Les phares c’est par ici.

- Plein phare. D’accord.

- Le volant donc vous le tenez à dix heures dix.

- D’accord comme ça alors.

- Oui un peu plus bas la main gauche voilà comme ça c’est bien, voilà. Et donc voilà. Vous pouvez vous déstresser.

- Oui je suis un peu tendu parce qu’on approche de la...

- De l'essai. Donc là le rétro intérieur très important il faut vraiment que vous n’ayez pas vraiment à tourner la tête, rien qu’avec vos yeux vous puissiez voir ce qui se passe derrière.

- Faudrait que je le baisse un peu alors pour moi.

- Voilà.

- D’accord.

- Et puis donc rétro extérieur là-bas à gauche c’est pareil. Vous pouvez le régler voilà par ici. Et donc vous avez le même ici. Je ne sais pas si...

- Oui d’accord.

- Il est bien comme ça ?

- Non, il faudrait le descendre un tout petit peu. C’était un grand je pense qui était...

- Oui. Oui oui ce n’était pas moi.

- Là c’est bien, c’est pas mal.

- Voilà. Donc au niveau des pédales, vous avez à droite l’accélérateur...

- Oui.

- Au milieu le frein, et à gauche l’embrayage donc comme ça je vous ai déjà expliqué. Donc là si vous appuyez sur l’embrayage à gauche, vous pouvez passer une première vitesse. La première.

- D’accord.

- La deuxième elle est là-bas, voilà. De toute façon c’est écrit dessus.

- Trois. Quatre.

- Voilà.

- La marche arrière.

- Et la marche arrière, donc voilà sur ces...

- D’accord.

- Vous connaissez le système. Parce que ça dépend un petit peu des voitures, mais là effectivement il faut, sur celle-là il faut, il faut lever.

- D’accord.

- Donc voilà. Bien sûr le frein à main.

- Le frein à main, qu’il faut retirer avant de démarrer.

- Qu’il faut retirer avant de démarrer. Et très important, qu’est-ce qu’on a oublié ? Qu’est-ce qu’on n’a pas encore fait ?

- De mettre le contact.

- Mettre le contact oui. Mais avant ça j’aimerais que vous mettiez votre ceinture de sécurité.

- Ah oui d’accord, oui oui. C’est vrai. D’accord.

- C’est très important.

- L’erreur du débutant.

- L’erreur du débutant

- Comme on dit.

- Donc voilà, la ceinture est mise. Et puis eh bien je pense qu’on va passer, on va passer à la conduite.

- D’accord.

- C’est parti. On va bientôt démarrer.

Jimmy prend le volant :

- Voilà. C’est très bien.

- Bon eh bien on est parti alors.

- Voilà c’est parti donc la première comme je vous ai expliqué. Et puis là vous relâchez progre... Vous avez lâché l’embrayage...

- Ça commence bien !

- … un petit peu trop vite. Non mais c’est normal. Ça fait toujours ça au début.

- Je recommence alors.

- Vous relâchez l’embrayage un tout petit peu plus lentement.

- D’accord.

- Et vous accélérez un petit peu plus.

- D’accord oui j’ai peut-être été un peu trop brutal.

- Oui mais c’est, ça le fait souvent ça au départ. C’est tout à fait normal. Voilà donc la première et vous relâchez l’embrayage tout doucement et vous accélérez. Allez-y, n’ayez pas peur. Voilà !

- D’accord.

- Comme ça un peu moins fort, un peu moins fort, voilà, voilà allez doucement. Très bien. Donc c’est bon voilà vous tenez bien votre volant. Ralentissez et là vous allez prendre la première à droite.

- D’accord.

- Donc on met bien le clignotant. On regarde bien.

- Oui le rétro.

- Dans le rétroviseur et là vous tournez donc le volant tournez, n’hésitez pas. Voilà ! C’est très bien. Voilà donc là vous continuez tout droit. N’accélérez pas trop. Et là vous prendrez à gauche là-bas.

- D’accord.

- Voilà donc contrôlez bien dans vos rétroviseurs, c’est très bien. Voilà. Tournez bien à deux mains le volant.

- Oui.

- On n'accélère pas dans le virage, voilà. C’est bien. Et là vous continuez tout droit. N’accélérez pas de trop. Là vous voyez, on est dans un chemin qui est calme. Ralentissez un peu. On est vraiment dans un chemin calme pour que ce ne soit pas trop difficile pour vous pour la première leçon. Vous vous sentez bien ?

- Oui ça va, ça va. Mais, j’appréhende un petit peu, voilà.

- Donc continuez tout droit c’est normal. Et là vous prenez le virage au bout.

- D’accord.

- Et vous vous mettrez sur le côté là-bas où il y a les, où il y a les fleurs au bout là-bas. Vous vous mettrez, vous pouvez tourner à gauche et puis vous pourrez, vous pourrez arrêter le moteur, on va faire, on va discuter un petit peu. Je vais vous parler de quelques défauts. Oui eh bien restez là c’est bien. Je vais vous parler de quelques défauts, quelques choses à ne pas faire mais c’est un très bon début. Et donc on va refaire un petit débriefing et ensuite on repassera...

- Le frein à main.

- Voilà. Vous enlevez les vitesses et vous pouvez couper le contact. Et donc voilà ensuite on repartira après que je vous ai donné quelques conseils. Ça va aller comme ça ?

- D’accord. Ça va aller oui oui. Et puis il faut que je me détende un petit peu et puis ça va aller.

- Non mais c’est bien. C’est un bon début.

- Mais oui c’est plaisant déjà de prendre les commandes.

- Les commandes. C’est un bon début.

- D’accord.

6 mois plus tard... dernière leçon :

- Bon eh bien voilà Jimmy, c’était la dernière leçon aujourd’hui.

- Eh bien ça se termine. Ça passe vite, comme quoi.

- Ça se termine, ça passe très vite. Bon je suis très serein pour toi. Je suis très confiant là. Tu te sens comment ?

- Eh bien je me sens beaucoup plus à l’aise quand même. C’est vrai que...

- Avec le temps, forcément.

- ... tu me l’avais dit que bon, ça irait qu’en s’améliorant et c’est vrai que je me sens à l’aise quand je conduis.

- Exactement. Tu le passes quand là le permis ?

- Eh bien c’est vendredi. Donc dans...

- Tu feras attention il y a un piéton là-bas.

- ... dans trois jours. Oui dans trois jours.

- Vendredi là, à la fin de la semaine.

- D’accord. D’accord oui donc.

- Ça va venir vite.

- Eh bien oui ! Tu n’es pas trop stressé ?

- Non ça va aller. À mon avis ce sera plus le matin.

- Oui bien sûr, un petit peu...

- Le jour J.

- ... une petite appréhension forcément.

- Concrètement de toute façon ça se passe comment ? Je te verrai juste avant, toi tu seras déjà là.

- Oui ! Je serai là, donc on va se retrouver. Essaye d’arriver un petit peu en avance qu’on ait le temps de discuter un petit peu et puis après eh bien concrètement. Ouh là on entre dans le tunnel là...

- Les phares.

- Mets tes phares, c’est bien.

- Ça y est c’est fait.

- Donc concrètement tu vas arriver donc on sera tous les deux. Ensuite l’examinateur va arriver. Et puis tout bêtement lui il va prendre place dans le véhicule et il risque de te poser quelques questions mécaniques.

- D’accord.

- Tu sais comme on a vu lors des différentes leçons. Et ensuite eh bien vous allez partir. Ça dépend. Souvent il te fait commencer par la ville et ensuite vous allez sur la voie rapide et puis tu auras une manœuvre à faire ; donc il te fera faire un créneau ou un, il te fera te garer quelque part quoi.

- D’accord. Et en général ça dure, ça dure combien de temps ?

- Ça dure, ça dépend tu sais il n’y a pas de règle exacte. S’il voit que tu maîtrises très bien que tu es très, que tu fais tout de très, de vraiment, de façon sûre, ça durera peut-être allez minimum une demi-heure et maximum par contre s’il voit que tu n’es pas sûr, il risque d’attendre que tu fasses une erreur et ça peut durer une heure quoi.

- Par contre on est deux à passer, c’est ça ?

- Vous êtes deux à passer c’est ça.

- On est deux donc, chacun son tour, après l’ordre peu importe ?

- Peu importe c’est ça. Vous allez monter tous les deux dans la voiture, moi je serai là aussi et puis donc ensuite tu auras l’occasion de faire tes preuves lors de l’examen.

- C’est lui qui choisit quoi l’ordre ? C’est pas...

- C’est lui qui choisit, bon il peut demander qui veut passer en premier, il n’y a pas de règle. Et ensuite donc tu auras tes résultats par la Poste sous trois jours. Donc au bout de trois jours ils te diront vous l’avez ou vous ne l’avez pas.

- D’accord.

- Et dans ton cas ce sera, tu l’as.

- Bon eh bien c’est bien. Ça se précise. Tu vois depuis le temps que j’en parle moi.

- Eh bien oui c’est, bon, c’est une étape. C’est une étape il faut y passer. Après je te dis normalement il n’y a pas de pièges. Continue de vraiment, regarde bien, bien regarder dans tes rétroviseurs.

- Insister là-dessus.

- Voilà. Regarde bien dans, enfin tiens bien ton volant comme je t’ai appris et puis la sécurité avant tout. Il faut vraiment, l’examen du permis de conduire, c’est vraiment, il faut que tu lui montres que tu maîtrises ton véhicule...

- D’accord.

- ... et que tu n’es pas dangereux.

- Bon eh bien c’est tout.

- Lui c’est ça son objectif.

- On va croiser les doigts. En espérant qu’il n’y ait pas de problème sur la route.

- Non et...

- Un jeune qui traverse au moment où...

- Oui bon après...

- J’irai dans le centre-ville ou...

- Tout peut arriver mais il ne faut pas penser à ce genre de chose. Tu fais comme d’habitude. Là on a fait, finalement tu as fait combien de leçons toi ? Vingt...

- Vingt-quatre.

- Non.

- Non vingt-deux. C’est vingt-deux que tu m’avais...

- Il faudrait revérifier mais je crois.

- Non, oui parce qu’on était parti sur vingt-cinq, c’est ça ?

- C’est ça.

- À la base c’est vingt-cinq donc oui on en avait fait trois de moins. Vingt-deux. Vingt-deux, bon eh bien tant mieux c’est que ça a été.

- Oui non mais tu es à l’aise. Et donc tu fais exactement pareil. Tout ce que tu as appris, tu fais exactement la même chose et puis tu essayes de ne pas stresser. Sois sûr de toi. Et sois très prudent donc la sécurité c’est le plus important dans, dans cette histoire.

- Après bon c’est pareil je me dis les manœuvres, on sait jamais ce qui va tomber, bon normalement je suis prêt parce que c’est vrai qu’on en a fait quand même pas mal. Mais j’espère qu’avec le stress je ne vais pas me planter s’il me demande de faire un créneau, ou...

- Oui je vois ce que tu veux dire. Non, non, non. Ça va aller et même si tu le sens pendant ton créneau que tu n’es pas bien, il vaut mieux t’y reprendre en plusieurs fois, vaut mieux s’y reprendre en trois fois.

- D’accord vaut mieux que je recommence à la rigueur.

- Oui si tu vois que ça ne va pas, tu recommences.

- D’accord.

- Lui il te mettra pas de pénalité si tu n’as pas, si tu as mis trop de temps.

- D’accord. Je me demandais s’il fallait justement ...

- Non, non.

- De toute façon si tu es mal parti, tu es mal parti...

- Lui il ne va pas te mettre une pénalité parce que tu as mis trop de temps. Il va te mettre une pénalité c’est si tu touches l’autre voiture ou si vraiment la sécurité n’est pas là quoi.

- Bon eh bien voilà.

- Donc voilà. Oui eh bien c’est ça.

- Me voilà arrivé à la maison.

- Eh bien c’est bien. Donc on se revoit juste avant l’examen, de toute façon tu as reçu ta convocation.

- Je coupe. D’accord. Attends. Hop. Les bonnes habitudes, voilà c’est fait.

- C’est parfait. Tu as reçu ta convocation ?

- D’accord.

- C’est à quelle heure ? Tu ne l’as pas ?

- Si si, c’est huit heures.

- D’accord, ok.

- Huit heures. Donc c’est toujours Quai de la Régente ?

- Oui c’est ça.

- De toute façon.

- C’est ça.

- Je vais regarder.

- Bon on se retrouve là-bas et puis d’ici là.

- Donc on se retrouve.

- Détend-toi.

- Oui j’y serai un petit peu avant.

- Moi aussi.

- Et puis de toute façon

- J’y serai une demi-heure avant.

- Toute façon c’est bon là ? Pour nous on a terminé ? J’ai officiellement terminé les leçons ?

- Voilà. C’est la dernière donc...

- D’accord.

- D’ici là, ne stresse pas. Sois prudent, sois comme tu es d’habitude. Et puis voilà ça va aller.

- D’accord.

- Ok ?

- Bon eh bien allez

- Allez

- Bonne fin de journée

- À toi aussi.

- Et puis dans ce cas-là je te dis à vendredi alors.

- Voilà à vendredi.

- Allez salut !

- Salut Jimmy !

Jimmy obtient ses résultats :

- Oui chérie. Oui salut. Ça y est j’ai eu mes résultats là, pour le permis. Oui c’est bon. Oui c’est bon je l’ai oui. Pas de souci. Oui eh bien oui. Bonne nouvelle ! Super. Allez à tout à l’heure. Gros bisous. Salut.

Jimmy discute de l'examen avec Johan :

- Salut Jimmy !

- Salut Johan !

- Comment ça va ?

- Eh bien ça va très bien.

- Félicitations !

- Tu as appris la nouvelle ?

- Eh bien oui, de toute façon, j’ai pu m’entretenir avec Monsieur, comment il s’appelle déjà ? Tu sais celui qui a fait l’examen.

- L’examinateur.

- Oui.

- J’ai jamais retenu son prénom à lui, enfin son nom.

- Je ne sais plus.

- Enfin bref.

- Béranger !

- Béranger ?

- Monsieur Béranger oui.

- Oui eh bien tu étais un petit peu nerveux quand même.

- Oui j’ai eu un petit coup de pression le jour de l’examen.

- Eh bien surtout en arrivant, au tout début. Il faut dire Monsieur Béranger il est impressionnant. Il est froid.

- Mais bon je pense que c’est le contexte, mais bon, le jour J, il ne faut pas que, il ne faut pas que je me rate comme on dit. Même si c’est pas catastrophique, mais...

- C’est sûr, c’est sûr.

- ... j’avais tellement envie, voilà, de réussir.

- Exactement. Mais bon il le fait exprès. Il fait exprès de mettre un petit peu de pression pour tester tes émotions.

- Je n'étais pas à l'aise au départ mais bon.

- Eh bien moi je l’ai remarqué surtout que maintenant ça fait un petit moment qu’on se connaît. On a fait toutes les leçons ensemble.

- Ça fait déjà sept mois ? Oui six bons mois.

- Un peu plus de six mois c’est ça ?

- Six mois et demi en gros.

- Presque sept mois.

- Attends je peux regarder. Oui c’est ça, ça fait six mois. Oui.

- Oui six mois et dix jours tu vois.

- Oui mais donc, moi je savais que tu allais l’avoir honnêtement. Après c’est vrai que quand tu es arrivé je t’ai trouvé nerveux. Autant les dernières leçons, toi tu as fait vingt-deux leçons je crois.

- Vingt-deux.

- C’est ça ? Vingt-deux.

- Vingt-deux. On s’était arrêté à vingt-deux.

- Donc tu as fait tes vingt-deux leçons. Je t’ai vu arriver, à la fin tu étais super à l’aise et j’ai vu que tu tremblais un petit peu. C’était, tu n’étais pas comme d’habitude au début.

- On était bien préparé. Tu m’avais dit, pour toi j’étais prêt.

- C’était tip top.

- Il n’y avait pas de souci mais, je te dis le contexte ça m’a fait un peu d’émotions.

- Là de pression, tu t’es dit qu’il ne te laissera pas faire d’erreur.

- Tant que j’étais pas parti et que j’étais pas dans l’examen, c’est vrai que je stressais.

- Oui mais bon après c’est compréhensible.

- Bon après ça a été mieux une fois que j’ai commencé à rouler.

- Oui.

- On s‘est retrouvé sur la voie rapide.

- Oui.

- Mais même au début, même tu sais...

- Eh bien le petit passage dans la ville, qui a été quand même assez rapide.

- Eh bien tu le connais en plus là-bas.

- Je connais par cœur.

- Les manœuvres que je t’ai faites faire dans le coin.

- On est passé, je n’étais pas encore bien rentré dedans et une fois qu’on est parti sur l’autoroute, ça a été tout seul. Après quand on est revenu dans la ville, quand on a fait eh bien le créneau ça a été tout seul. J’étais...

- Les doigts dans le nez le créneau.

- ... tu sais j’étais complètement dans le...

- Les doigts dans le nez mais en plus moi ce que je me dis c’est que tu n’as pas eu de chance, parce que tu sais au début là avec le camion de déménagement qui était complètement en travers. Et puis l’autre qui était à côté de toi, l’examinateur, toi tu te disais j’essaie d’y aller mais avec prudence.

- Et lui un peu excédé.

- Exactement. Donc ça c’est, je me suis dit bon. Et là tu as bien géré je pense. Ça t’a mis en confiance après certainement.

- Après ça a été oui. Je me suis dit après je vais faire abstraction.

- Oui.

- Comme s’il n’était plus là. Je conduis comme on faisait dans les leçons.

- Oui c’est ça, oui. Après il a bien vu je pense, parce que moi j’ai discuté avec lui et tu sais il me fait toujours un compte-rendu pour que, moi-même je puisse améliorer mes leçons, et cetera.

- D’accord.

- Et il m’a dit : aucun problème. Il a bien contrôlé au début si tu regardais tes rétros, et il a dit : aucun souci. Même tu as un petit peu exagéré au départ volontairement pour lui montrer.

- Oui. Parce qu’il y a, j’ai quand même pas mal de copains, à chaque fois ils ont été recalés, et ils me disent souvent il y a l’histoire des rétros. Donc de bien contrôler dans les rétros.

- Oui.

- Et ça, ça revient souvent alors j’ai dit, au pire je vais paraître un peu lourd mais je préfère bien insister.

- Non mais tu as bien fait.

- Pour, eh bien un peu comme tu m’avais dit de toute façon. Comme tu me prépares, faut bien...

- Il faut bien montrer que tu as assimilé.

- Il faut montrer oui, il faut montrer qu’on fait le contrôle.

- Bien sûr. Non et puis bon la manœuvre, sans problème, et puis après voilà quand il t’a fait lire aussi en te cachant un œil, il t’a fait lire la plaque d’immatriculation, aucun souci.

- Et puis après la mécanique c’est vrai que tu m’avais dit, comme je ne connais pas trop les moteurs, mais c’est vraiment juste...

- Oui c’est basique.

- … une formalité. Ils mettent ça c’est juste pour dire, parce que ça a duré quoi ? Trente secondes.

- Oui mais lui ce qu’il veut, il veut être sûr du fait que tu maîtrises le véhicule.

- Oui oui.

- Et que tu es capable, en cas de souci, de rajouter du liquide de refroidissement, mais bon bien sûr il ne veut pas que tu sois mécanicien.

- Oui ça c’est la partie que je redoutais comme je ne connaissais pas trop.

- Oui, non mais.

- Oui non mais tu m’avais dit.

- Je savais qu’il n’y avait pas à stresser là-dessus. Après tu as déjà vu pour une voiture ? Tu as une voiture déjà ?

- Non non pas encore. Justement j’ai commencé à y regarder mais j’ai pas trouvé de modèle encore. Je me tâte.

- Toi tu cherches il te faut une première main je pense ?

- Oui eh bien je ne sais pas trop.

- Un petit modèle ?

- Je ne voulais pas trop gros justement.

- Mais de toute façon avec ta femme, enfin sans être indiscret, on en a pas mal parlé, mais vous planifiez pas d’avoir d’enfant maintenant de toute façon ?

- Non non non non.

- À deux.

- Moi tant que je ne suis pas, justement je ne veux pas encore de grosse grosse voiture pour bien m’habituer parce que...

- Oui mais tu peux l’acheter, tu connais des sites ? Moi attends, attends que je quitte de ton dossier. Tiens il y a ce site.

- Parce que justement j’ai mon...

- Tu connais La Centrale, le site ?

- Non je ne connais pas ça. J’ai regardé un peu sur les pubs, la...

- Centrale. Oui.

- Effectivement c’est sur internet assez rapidement et puis bon. Mais je ne cherche quand même pas de trop parce que j’ai mon frère qui justement il va revendre sa voiture.

- Oui.

- C’est un break.

- Oui. Non.

- Bon je lui ai dit c’est un peu trop gros.

- C'est sympa mais pour toi...

- Il voulait me la brader, mais je lui ai dit. Après il me dit oui oui tu as raison. Prends plutôt une plus petite voiture.

- Oui.

- Style les Clios tu vois qui sont pas trop...

- Oui ou tu as une C3, tu as une, moi ce que j’aime bien au niveau Peugeot, j’aime bien la 207 par exemple.

- 207...

- Regarde.

- ou 306 on m’a dit c’est...

- 306 oui même si elles sont déjà plus anciennes maintenant les 306, mais là tu peux te faire une 207 assez récente. En plus il y en a plein en ce moment des 207, ça se vend pas mal.

- Ça se conduit bien ?

- Oui. Tu sais toi tu as appris sur la Clio là. Tu ne sentiras pas une grosse différence, niveau motorisation. Tu veux plus diesel ou essence ?

- Moi une essence parce que...

- Tu ne fais pas beaucoup de kilomètres.

- ...je ne fais pas beaucoup de kilomètres, j’ai...

- Attends je tape, essence...

- j’ai sept kilomètres pour aller au travail et tu vois après...

- Oui effectivement c’est pas...

- Pour le moment ce serait plus une essence. Mais comment tu dis le site ?

- La Centrale.

- La Centrale.

- Si tu te souviens pas, attends je vais te le noter. Je te note l’adresse.

- D’accord.

- Centrale. C’est point com ou, oui point com. Tiens. Voilà, eh bien tiens regarde. Tu as vu le nombre qu’il m’en sort là ? J’ai juste dit dans le département des Ardennes. Regarde-moi ça.

- Je pense que après, voilà. J’ai quatre /cinq mille euros de...

- J’allais dire c’est ton budget ?

- Quatre /cinq mille euros.

- Tiens regarde celle-là.

- Après voilà oui. Oui c’est pas mal.

- Cinq portes, donc gris métallisé, la couleur tu...

- Ça c'est...

- C’est pas grave.

- ... c’est pas important.

- Tu vois essence.

- Du moment que ce n’est pas rose !

- Oui bien sûr ! Essence un litre quatre, quatre-vingt-six chevaux, donc ça suffit pour toi ? Tu n’as pas envie de...

- Oui c’est vrai que ça collerait.

- Tu vois ça au niveau consommation je pense que tu vas faire du sept litres aux cent kilomètres, un truc comme ça. Regarde elle est en super état.

- Oui elle est pas mal. Parce que je n’ai pas trop envie de passer par un garage tu vois.

- Oui.

- En général...

- Oui.

- ... il faut que tu mettes beaucoup plus cher on va dire. On m’a déconseillé.

- Oui.

- Je me dis si j’arrive à en trouver une plus sur internet...

- Si tu veux franchement...

- Les particuliers...

- Là on a...

- J’ai un peu peur aussi des particuliers.

- On a pas mal sympathisé tous les deux dans le cadre de nos leçons de conduite et moi si tu veux, on peut aller voir ensemble. Je connais un petit peu le b.a.-ba de la mécanique. Et regarde celle-là tiens. Je t’envoie le lien sur cette annonce-là mais. Attends. Je te l’envoie par e-mail. Voilà et donc si tu veux, tu passes un coup de fil...

- Oui.

- On prend rendez-vous...

- Même niveau mécanique tu sais j’ai mon frangin qui est mécano donc ça va, mais...

- Eh bien tu le prends avec toi c’est encore mieux. Oui oui.

- Et puis en plus sur le modèle un petit peu, tu vois j’avais, à la rigueur je vais déjà aller sur internet.

- Oui tu vas sur La Centrale, par exemple.

- J’en ressortirai voilà des modèles comme ça je pourrai, je pourrai voir un petit peu et puis lui il m’accompagnera, il n’y a pas de souci. Lui il saura...

- Oui.

- ... vraiment s’il y a, s’il y a un problème ou pas il me le dira.

- Eh bien fais ça et puis si tu as besoin, n’hésite pas à me téléphoner. Moi j’ai franchement...

- Oui.

- ... apprécié toutes les leçons qu’on a eues ensemble, c’était sympa. Et puis à l’occasion, si tu passes dans le quartier, viens me rendre visite. Moi tu sais je suis, comme tu l’as vu, je suis souvent ici quand je suis pas dans la voiture, donc...

- Exactement, oui.

- Ça sera un plaisir.

- Et puis je t'enverrai des clients comme ça.

- Eh bien écoute...

- Parce que j’ai de bons copains qui ne vont pas tarder à passer le permis.

- Non mais tu sais que le bouche à oreille, c’est important.

- Mais j’ai déjà dit du bien de toi, t’inquiètes pas, autour de moi.

- Oui j’ai vu que tu avais apprécié la méthode aussi.

- Non mais c’est vrai qu’on a passé, on a bien travaillé.

- Voilà, et le principal c’est que tu aies ton permis donc.

- Voilà.

- Donc voilà eh bien écoute.

- Une bonne chose de faite.

- Exactement.

- La voiture et, eh bien écoute la prochaine fois, bon eh bien peut-être que je passerai avant mais, par contre dès que j’ai la voiture à la rigueur je passerai te la montrer.

- Eh bien avec plaisir. Écoute tu te gares comme d’habitude là-bas tu sais dans la, tu rentres dans la cour.

- Et au fond du parking ?

- Voilà c’est ça. Et puis tu me passes un coup de fil, et je viens la voir.

- D’accord eh bien c’est gentil en tout cas.

- Avec plaisir Jimmy.

- Je te dis bonne continuation.

- Merci à toi aussi.

- Et à bientôt sur la route.

- Et surtout fais attention sur la route. Sois prudent parce que parfois quand on a le permis on...

- On prend de l’assurance.

- On prend de l’assurance, on prend le melon et ça c’est pas bon.

- Oui. Il y a du monde derrière moi qui me le dit déjà donc...

- Exactement.

- Bon eh bien allez à bientôt.

- Moi je me remets au boulot, à bientôt.

- Allez, bonne fin de journée.

- Salut à toi aussi Jimmy. Ciao

Sonix is the world’s most advanced automated transcription, translation, and subtitling platform. Fast, accurate, and affordable.

Automatically convert your mp3 files to text (txt file), Microsoft Word (docx file), and SubRip Subtitle (srt file) in minutes.

Sonix has many features that you'd love including collaboration tools, share transcripts, world-class support, upload many different filetypes, and easily transcribe your Zoom meetings. Try Sonix for free today.

(Clic droit + enregistrer sous)