4 jours à Casablanca

4 jours à Casablanca

Dans l’épisode d’aujourd’hui, je te parle de mes “4 jours à Casablanca”

J’attends ton avis sur Facebook : clique ici.

Ressource(s) évoquée(s) dans l’épisode :

 

(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier MP3)
(Fais un clic droit sur ce lien pour enregistrer le fichier PDF)

Transcription de l’épisode :

Salut ! Bienvenue dans ce nouvel épisode du podcast de Français Authentique. Je suis toujours très content d’enregistrer des épisodes ; j’adore même si ça fait maintenant 7 ans que j’enregistre plein d’épisodes de podcasts. Je prends toujours plein de plaisir. Et aujourd’hui, encore plus que d’habitude, je suis très très content de partager avec toi un petit peu les coulisses de mon voyage à Casablanca. Au moment où tu entendras cet épisode, ça fera à peu près un mois que le voyage est terminé, mais là, au moment où j’enregistre, en fait, je viens de rentrer. Je suis rentré avant-hier de Casa et j’en ai beaucoup parlé déjà dans plusieurs épisodes précédents ou dans des vidéos et énormément sur Instagram également ; j’ai partagé des stories, des photos et ce voyage, il avait pour contexte tout simplement de me permettre d’ouvrir une filiale Français Authentique à Casablanca. Je le dis tout de suite, je répondrai un peu aux questions à la fin, mais la filiale a beau être à Casablanca, l’ambition est évidemment de servir tout le Maroc. Je ne vais pas créer une filiale par ville. Beaucoup m’ont dit : « Moi, je suis à Marrakech, moi je suis à Tanger, moi je suis à Fès, moi je suis à Rabat, moi je suis à Agadir, etc. » Où que tu sois au Maroc, tu pourras profiter du contenu de Français Authentique, dans tout le Maroc. J’ai expliqué déjà à plusieurs reprises pourquoi j’y allais, j’ai créé une société sur place et le but n°1, c’était d’exécuter un certain nombre de tâches administratives. Je ne vais pas tout décrire en détails parce que je ne pense pas que ce soit très intéressant pour toi même si beaucoup m’ont dit : « Ah, Johan, l’entrepreneuriat m’intéresse : est-ce que tu peux nous dire un petit peu comment tu fais, etc. ? »

En gros, si je la fais rapidement et en résumé, je me suis mis d’accord, avant de partir avec une fiduciaire, c’est un cabinet qui propose un certain nombre de services, de la comptabilité à la création d’entreprises, à l’aide pour ouvrir un compte en banque, pour domicilier l’entreprise. J’ai discuté avec plusieurs contacts potentiels avant de partir et je me suis mis d’accord avec un comptable qui s’appelle Youssef, qui fait un super boulot, qui a l’expérience, qui a l’habitude d’ouvrir des sociétés pour des personnes qui n’habitent pas au Maroc. C’est un contact qu’on m’avait recommandé puisque j’ai pas mal d’amis au Maroc et le premier jour, je suis allé rendre visite à Youssef pour faire connaissance, pour qu’on se voie en personne, pour qu’on voie un petit peu, qu’on échange ; on échange toujours mieux en personne qu’au téléphone, donc, j’ai rencontré Youssef, on a signé les statuts de la société. Les statuts, c’est un document légal qui dit ce qu’est la société et ce qu’elle va faire. Toute société a des statuts. Je les ai signés, on a signé tous les différents documents de la domiciliation (la société a besoin d’une adresse ; on appelle ça le siège social de la société pour recevoir tout le courrier de l’administration). Chaque société a besoin d’une adresse. Donc, ma société va être domiciliée à Casablanca. Il y a des sociétés qui proposent la domiciliation, qui ont un espace et qui logent plusieurs bureaux. Tout le courrier de cette société va être envoyé là-bas et moi, je ne vais, évidemment, pas y être tous les jours.

La domiciliation, c’est quelque chose qui était super importante pour moi puisque je n’avais pas l’intention de louer un grand bureau, etc. C’est une solution qui s’adapte bien. On a fait tout ça, j’ai vu le comptable, on a signé tous les documents, j’ai vu l’endroit où allait être domicilié la société qui va s’appeler Français Authentique ; original comme nom. On est allé à la banque, j’ai rencontré ma future banquière, puisque le but, c’est d’avoir une filiale qui a un compte bancaire au Maroc pour recevoir des paiements en Dirhams. La grande clé, elle est là : c’est de permettre à tous ceux au Maroc qui n’ont pas de carte internationale de se procurer à bon prix les cours de Français Authentique. Pour ça, j’avais besoin d’une banque. Je suis allé à la BMCE – Banque Marocaine pour le Commerce Extérieur – je suis allé aussi au CMI (Centre Monétique Interbancaire) qui permet de recevoir des paiements en ligne mais via une carte marocaine. Je vais permettre aux gens de payer soit par virement bancaire soit par paiement [en ligne] mais via leur carte marocaine (sans demander ni Visa ni Mastercard) et puis aussi un dépôt de liquide en banque. Je vais donner toutes les possibilités.

J’ai fait toutes ces démarches, j’en ai profité pour voir quelques contacts, quelques personnes avec lesquelles je travaille et je vais travailler au Maroc. J’en ai profité pour voir mon partenaire et ami Julien qui vit à Marrakech et qui est venu me voir à Casablanca. C’est de l’ordre de trois heures de route, me semble-t-il. Julien, c’est celui qui gère tous les envois de livres. Mes packs 1, 2 et 3 sont disponibles sous forme physique, de livres avec accès aux fichiers audio et vidéo sur un espace privé du site et c’est Julien qui gère tout ça. Toi, tu commandes sur http://maroc.francaisauthentique.com ; moi, je transmets toutes les commandes à Julien et lui, il fait les colis, il envoie les livres et tu payes le facteur en Dirhams directement. J’ai aussi fait une rencontre avec un certain nombre de membres de Français Authentique, c’était super sympa, le mercredi soir. Ça me permet d’écouter les questions, de savoir ce qu’attend la communauté marocaine et de rencontrer des gens sympas et d’échanger sur plein de sujets. On a passé quatre heures ensemble (j’avais prévu deux heures), je n’ai pas vu le temps passer, c’était vraiment sympa.

Et j’ai fait pas mal de promenades. Tu as certainement vu une de mes vidéos devant la grande mosquée Hassan 2. Je m’efforce à bien prononcer le H puisque dans la vidéo, je disais Assane 2 (à la française, on ne prononce pas vraiment le H) et il y a un membre, lors de la rencontre qui s’appelle Hassani, justement, qui me disait : « Ah, c’est amusant quand tu prononces Assane 2 sans “H” ». Donc, il m’a aidé à pratiquer et à faire Hassane 2. C’était assez amusant, je me suis beaucoup promené, j’ai marché plusieurs kilomètres par jour. J’aime beaucoup marcher et ça a été un bon moment de découverte. Donc,  j’ai joint, comme on dit en français, l’utile à l’agréable.

Mon avis global sur le voyage sur la ville de Casablanca, forcément – je suis resté trois jours et demi sur place – on ne peut pas dire que je puisse vraiment avoir un avis tranché, définitif et clair. Toujours est-il que mes premières impressions sur ces quelques jours, c’est que Casablanca, c’est une ville sympathique ; j’ai bien aimé. Quand je me baladais, j’ai vu plein de belles choses, plein de beaux bâtiments. La ville est propre dans l’ensemble, il y avait pas mal de travaux, pas mal d’endroits où les trottoirs étaient en cours de réhabilitation. Donc, c’est bien, on voit qu’il y a de l’investissement, c’est donc une ville qui semble se développer. Ville sympathique avec des gens très très accueillants, que ce soit les gens que j’ai pu voir lors de la rencontre Français Authentique ou les autres, vraiment des gens sympas, accueillants. J’ai trouvé que c’était une ville sûre ; je me suis promené à certains endroits qui ne semblent pas être des endroits à touristes où j’étais le seul touriste ; des membres m’ont même prévenu sur mon téléphone en me disant : « Oh, Johan, il ne faut pas aller là-bas seul. », mais franchement, j’ai trouvé ça sûr, je n’ai pas eu la moindre peur ou quoi que ce soit. J’ai trouvé ça très beau. J’ai beaucoup aimé la nourriture. Moi qui mange peu de glucides et qui préfère en général le poisson ou les protéines, etc., j’ai pu manger des bonnes tajines soit poisson, poulet et j’ai bien aimé la nourriture.

Par contre, le côté négatif, je dirais le bruit. Casablanca, c’est une ville très très très bruyante. C’est comme les grandes villes. Si tu vas à Paris, ça va être très bruyant, mais là-bas, je crois que c’est encore plus bruyant que Paris, il me semble. Beaucoup de voitures avec beaucoup de klaxons ; ça klaxonne tout le temps, tuuut, tuuut ! Dès qu’un feu passe au vert, ça klaxonne, donc, beaucoup de bruit, beaucoup de voitures, beaucoup de pollution. Forcément, quand il y a beaucoup de voitures, il y a beaucoup de pollution et je le sentais le soir après mes longues marches. Je sentais bien que je toussais et que les poumons n’étaient pas aussi clairs que quand je me promène dans la forêt derrière chez moi. C’est assez dangereux pour les piétons. Moi, je suis habitué en Europe à traverser la route de façon sécurisée avec des feux verts, etc. Et là-bas, c’est un peu plus “libre” et les véhicules ont clairement priorité sur les piétons. C’est un peu dangereux, c’est un peu les petits détails qui ne sont pas les plus positifs.

Et la chose qui m’a le plus gêné, c’est le souhait de pas mal de commerçants d’essayer de profiter du fait que je sois touriste. Ça existe dans tous les pays ; j’ai beaucoup voyagé et c’est clair que les commerçants ont tendance à essayer de profiter des touristes, d’augmenter les prix pour les touristes, etc. Et là, à plusieurs reprises, franchement, c’était flagrant. Plusieurs fois au restaurant, on m’a augmenté la note. Quand on me donne un prix à l’oral, je demande le ticket et je vois que finalement, il m’avait demandé 10-15% de plus ; je suis allé chez un petit commerçant acheter des bananes, j’ai payé le même prix qu’en France voire plus cher et en en parlant avec des amis, je sais que j’ai payé le double. Ça, c’est le truc que je trouve un peu gênant, d’essayer d’abuser un petit peu des touristes puisque, même si je peux comprendre que des gens sont dans le besoin et essayent de faire vivre leur famille, je ne trouve pas ça très morale et très correct, mais bon, bref. C’était un détail et je garde un super souvenir de ce voyage.

Je vais y retourner au grand minimum une fois par an, un petit peu selon l’évolution du projet et selon la réponse de nos amis Marocains à ce projet et à ce que je propose. J’ai été reconnu en trois jours et demi cinq fois dans la rue, donc, c’est plutôt un bon signe pour Français Authentique, pour le développement du projet au Maroc, pour l’intérêt que porte la communauté à mon travail. Ça fait bizarre, j’avais déjà eu à Marrakech… Tu te promènes dans la rue, on te reconnaît, on dit : « Ah, c’est Johan ! » C’est très sympa. J’ai pu rencontrer plusieurs personnes, j’ai bu un café avec un membre que j’avais rencontré par hasard dans la rue, donc, c’est sympa et ça me montre que je ne fais pas ces efforts pour rien et qu’il y a une grande communauté qui m’attend. Ça m’a fait très très plaisir.

Voilà un petit peu ce que je pouvais dire sur le voyage. Actuellement, les infos, tu les trouves sur http://maroc.francaisauthentique.com – on va te mettre un lien en bas de cet épisode. Pour le moment, ce qui est disponible, ce sont les trois livres physiques Pack 1, Pack 2, Pack 3. On m’a beaucoup demandé : « Oui, mais Johan, ça fait presque 2 ans maintenant que ça existe. Qu’est-ce que tu vas faire avec ta filiale ? Pourquoi tu as ouvert cette filiale ? » (puisque je disais que j’ai un partenaire qui m’aide avec les livres). La filiale, elle va servir à compléter ça, c’est-à-dire qu’aujourd’hui, j’ai effectivement les Pack 1, 2 et 3 sous forme physique, il y a plein de monde qui se procure ces cours et qui apprend le français grâce à ces cours physiques, mais la filiale, elle va m’aider, d’une part, à mettre à disposition d’autres cours. On m’a beaucoup réclamé mon cours Prononciation Authentique, on m’a beaucoup réclamé mon cours Convaincre un recruteur dans lequel je parle du CV, de la lettre de motivation, de l’entretien d’embauche ; on m’a beaucoup demandé de mettre à disposition mon livre 4 pilules pour une vie riche et sans stress, version MP3 et PDF, donc, il y a un gros besoin des autres cours et ceux-là, je vais les mettre à disposition sous forme digitale. Tu pourras les commander de chez toi, payer en Dirhams, que tu sois n’importe où dans le Maroc et te procurer ces cours. C’est déjà un premier point très important.

Mais le gros point, peut-être le plus gros point, ça va être la création de l’académie Français Authentique au Maroc. Ça va être séparé de l’académie normale, classique qui existe déjà ; ça va être une communauté joignable par tous les Marocains. Je vais mettre un prix bas, ce sera moins de 100 Dirhams/mois TTC. Ce sera une académie en ligne. On m’a beaucoup posé la question, mais ce sera en ligne. Tu vas rejoindre, tu vas payer ton abonnement mensuel en Dirhams et tu accéderas à du contenu exclusif ; il y aura plein de modules, plein de contenus exclusifs qui te permettront de progresser, un forum privé dans lequel tu pourras discuter avec les autres membres mais pas seulement. Je sais que tu n’as pas envie de discuter seulement avec des amis Marocains, donc, tu discuteras avec moi, tu discuteras avec d’autres francophones. Donc, ce sera vraiment le cœur de Français Authentique au Maroc, cette académie.

Il y aura un groupe WhatsApp pour l’académie et il y aura également – on va développer ça au fur et à mesure – la possibilité d’organiser, s’il y a beaucoup de monde, des rencontres, etc. Mais dans un premier temps, ce sera ce que je viens de te décrire et puis, je vais progresser, écouter ce qu’on me dit, écouter ce qu’on me demande et progresser pour développer Français Authentique Maroc.

La question de savoir quand est-ce que ça va se passer, j’ai du mal à y répondre. Aujourd’hui, là, on est déjà… J’enregistre ce podcast fin février et toi, tu vas l’écouter mi-mars. Au mois de mars, je vais partir deux semaines au Brésil, donc, je pense que avril-mai, plutôt le mois de mai, c’est quelque chose de réaliste sachant que je n’ai pas l’intention de me dépêcher. Moi, ce sera la qualité qui va primer sur la rapidité, donc, je préfère mettre un ou deux mois de plus et proposer quelque chose de qualité, de prêt et de déjà complet. J’espère que ce sera aux alentours du mois de mai.

Une dernière question qu’on me pose beaucoup à laquelle je réponds énormément, c’est : « Pourquoi pas l’Algérie ? » L’Algérie, pour l’instant, c’est très compliqué d’un point de vue administratif. Ça se fera un jour, je le sais, c’est dans ma vision. On va bien développer le Maroc et ensuite on développera l’Algérie. Français Authentique Algérie existera, seulement, c’est très compliqué. J’en parle également dans un podcast – il y a le lien en bas – mais il y a des raisons administratives qui font qu’aujourd’hui, ce n’est pas réalisable à mon sens. Si tu veux en savoir plus, tu regardes. Sois patient, merci de me suivre si tu es en Algérie. On va trouver des solutions, c’est certain.

Pour plus d’infos, je te conseille d’aller jeter un petit coup d’œil sur http://maroc.francaisauthentique.com ; tu seras informé très régulièrement de l’évolution de cette aventure et si tu fais partie de mes contacts privés, tu peux t’y inscrire sur www.francaisauthentique.com/, tu recevras toutes les infos de l’ouverture de l’académie marocaine Français Authentique.

Merci de m’avoir écouté. A très bientôt pour un nouvel épisode du podcast. La semaine prochaine, on va étudier une expression ensemble. A bientôt ! Salut !